Automatic Forex Trading - Town of Bridge Ville

Växla in mynt på bästa sätt

Har runt 1000 kr jämt fördelat mellan valörerna 1-10 kr. Vill naturligtvis ha sedlar eller insättning.
Vet att forex gör det för 15 procent och möjligen en adminavgift? Dyrt
Systemet har väl inte samma avtalsfrihet som andra näringsidkare så kan nog tvinga de att ta emot en massa skräpmynt. Men 1000kr booze är ju lite väl.
Funkar det med ica banken? Någon som provat?
Min bank lär inte ta emot kontanter då dem älskar att tvätta pengar åt brottssyndikat och nu måste de ligga lågt. Host nordea.
Kreativa lösningar?
submitted by slock123123 to sweden [link] [comments]

40 Jobs in qc Hiring Now!

Company Name Title City
Maverick FX Maverick FX: Remote Foreign Currencey Trader Job In Amos, Qc Part Time Amos
Maverick FX Maverick FX: Remote Forex Trader Job In Amos, Qc Part Time Amos
Maverick FX Maverick FX: Remote Forex Trader Job In Amos, Qc Full Time Amos
United Parcel Service United Parcel Service Is Now Re-Hiring For United Parcel Service Warehouse Worker Package Handler Beaconsfield
United Parcel Service United Parcel Service Warehouse Worker Package Handler - United Parcel Service Beaconsfield
Robert Half Robert Half: Représentant Au Service À La Clientèle/Customer Service Rep Beaconsfield
Robert Half Robert Half: Coordonnateur Des Ressources Humaines/Hr Coordinator Beaconsfield
Aveanna Healthcare Aveanna Healthcare: Registered Nurse (Rn) Beaconsfield
Cold Lake Bus Lines Cold Lake Bus Lines: School Bus Driver - St. Paul, Ab Beauharnois
Arise Virtual Solutions Arise Virtual Solutions: Home Based Customer Service Agent Beauharnois
First Student Canada First Student Canada: School Bus Driver - Stratford, On Beaulac-Garthby
Olymel Olymel: Mécanicien Industriel Berthierville
Olymel Olymel: Manoeuvre À La Transformation Des Aliments Berthierville
Olymel Olymel: Mécanicien Lubrificateur - Fds Berthierville
UPS UPS: Travail Entrepot (Blainville) 17: 30-21: 00 Nouveau Salaire Blainville
Procom Procom: Erp Lead Consultant / Solution Architect - Microsoft Dynamics 36 Blainville
Veos Veos: Associé(E) Aux Ventes Blainville
Dicom - GLS Logistics Systems Canada Ltd Dicom - GLS Logistics Systems Canada Ltd: Chauffeur De Ville (City Driver) Blainville
Veos Veos: Conseiller / Conseillère Aux Ventes Blainville
Veos Veos: Installateur Blainville
Aerotek Aerotek: General Labor Bois-Des-Filion
The Home Depot The Home Depot: Associé Aux Ventes Boisbriand
O'Sole Mio O'Sole Mio: Manutentionnaire Cariste Boisbriand
O'Sole Mio O'Sole Mio: Cariste Boisbriand
O'Sole Mio O'Sole Mio: Conducteur De Chariot Élévateur Boisbriand
Fuze HR Solutions Fuze HR Solutions: Travailleuse Générale – Boisbriand
Fuze HR Solutions Fuze HR Solutions: Prepose De Production À Boisbriand – $16 À $17 Boisbriand
Fuze HR Solutions Fuze HR Solutions: Journalier(E) Alimentaire – Boisbriand – $17 A $18 Boisbriand
Aerotek Aerotek: General Labor Boisbriand
Robert Half Robert Half: Analyste Technique Principal (Support Devops) Boucherville
Provigo Provigo: Préparateur De Commande Boucherville
Franklin Empire Franklin Empire: Journalier Boucherville
Carrousel Carrousel: Agent Service À La Clientèle Boucherville
Franklin Empire Franklin Empire: Representant Ventes Internes Boucherville
Franklin Empire Franklin Empire: Skilled Worker Boucherville
Fraser Health Fraser Health: Clinical Pharmacist Bristol
Fraser Health Fraser Health: Occupational Therapist, Mental Health & Substance Use Services Bristol
Fraser Health Fraser Health: Licensed Practical Nurse, Full Scope Bristol
Prévost architectural Prévost architectural: Aide-Monteur / Aide À La Production Brossard
Provigo Provigo: Préparateur De Commande Brossard
Hey guys, here are some recent job openings in QC. Feel free to comment here or send me a private message if you have any questions, I'm at the community's disposal! If you encounter any problems with any of these job openings please let me know that I will modify the table accordingly. Thanks!
submitted by DramaticPatience0 to EmploisauQuebec [link] [comments]

40 Jobs in qc Hiring Now!

Company Name Title City
Maverick FX Maverick FX: Remote Foreign Currencey Trader Job In Amos, Qc Part Time Amos
Maverick FX Maverick FX: Remote Forex Trader Job In Amos, Qc Part Time Amos
Maverick FX Maverick FX: Remote Forex Trader Job In Amos, Qc Full Time Amos
United Parcel Service United Parcel Service Is Now Re-Hiring For United Parcel Service Warehouse Worker Package Handler Beaconsfield
United Parcel Service United Parcel Service Warehouse Worker Package Handler - United Parcel Service Beaconsfield
Robert Half Robert Half: Représentant Au Service À La Clientèle/Customer Service Rep Beaconsfield
Robert Half Robert Half: Coordonnateur Des Ressources Humaines/Hr Coordinator Beaconsfield
Aveanna Healthcare Aveanna Healthcare: Registered Nurse (Rn) Beaconsfield
Cold Lake Bus Lines Cold Lake Bus Lines: School Bus Driver - St. Paul, Ab Beauharnois
Arise Virtual Solutions Arise Virtual Solutions: Home Based Customer Service Agent Beauharnois
First Student Canada First Student Canada: School Bus Driver - Stratford, On Beaulac-Garthby
Olymel Olymel: Mécanicien Industriel Berthierville
Olymel Olymel: Manoeuvre À La Transformation Des Aliments Berthierville
Olymel Olymel: Mécanicien Lubrificateur - Fds Berthierville
UPS UPS: Travail Entrepot (Blainville) 17: 30-21: 00 Nouveau Salaire Blainville
Procom Procom: Erp Lead Consultant / Solution Architect - Microsoft Dynamics 36 Blainville
Veos Veos: Associé(E) Aux Ventes Blainville
Dicom - GLS Logistics Systems Canada Ltd Dicom - GLS Logistics Systems Canada Ltd: Chauffeur De Ville (City Driver) Blainville
Veos Veos: Conseiller / Conseillère Aux Ventes Blainville
Veos Veos: Installateur Blainville
Aerotek Aerotek: General Labor Bois-Des-Filion
The Home Depot The Home Depot: Associé Aux Ventes Boisbriand
O'Sole Mio O'Sole Mio: Manutentionnaire Cariste Boisbriand
O'Sole Mio O'Sole Mio: Cariste Boisbriand
O'Sole Mio O'Sole Mio: Conducteur De Chariot Élévateur Boisbriand
Fuze HR Solutions Fuze HR Solutions: Travailleuse Générale – Boisbriand
Fuze HR Solutions Fuze HR Solutions: Prepose De Production À Boisbriand – $16 À $17 Boisbriand
Fuze HR Solutions Fuze HR Solutions: Journalier(E) Alimentaire – Boisbriand – $17 A $18 Boisbriand
Aerotek Aerotek: General Labor Boisbriand
Robert Half Robert Half: Analyste Technique Principal (Support Devops) Boucherville
Provigo Provigo: Préparateur De Commande Boucherville
Franklin Empire Franklin Empire: Journalier Boucherville
Carrousel Carrousel: Agent Service À La Clientèle Boucherville
Franklin Empire Franklin Empire: Representant Ventes Internes Boucherville
Franklin Empire Franklin Empire: Skilled Worker Boucherville
Fraser Health Fraser Health: Clinical Pharmacist Bristol
Fraser Health Fraser Health: Occupational Therapist, Mental Health & Substance Use Services Bristol
Fraser Health Fraser Health: Licensed Practical Nurse, Full Scope Bristol
Prévost architectural Prévost architectural: Aide-Monteur / Aide À La Production Brossard
Provigo Provigo: Préparateur De Commande Brossard
Hey guys, here are some recent job openings in QC. Feel free to comment here or send me a private message if you have any questions, I'm at the community's disposal! If you encounter any problems with any of these job openings please let me know that I will modify the table accordingly. Thanks!
submitted by DramaticPatience0 to EmploisauQuebec [link] [comments]

Är det möjligt att föra in en aktiebot i Avanza?

Jag skulle kanske villa experimentera med bottaAI någon gång i framtiden, så jag undrar om det på något sätt är möjligt att göra det i Avanza och om det är det, hur? Jag har sett att det går på vissa utländska Forex trading tjänster så som t.ex MetaTrader 4, men då gäller det ju såklart Forex trading, inte aktiehandel. Jag vill helst också hålla mig borta ifrån utländska tjänster.
submitted by MisturBanana1 to Aktiemarknaden [link] [comments]

Vue d'ensemble de la finance aujourd'hui

Dans la logique de mon post sur la vulgarisation du marché monétaire, voici une vulgarisation de la finance dans sa globalité. Avant de me lancer dans le vif du sujet, je tiens à clarifier des notions importantes qui pourraient porter à confusion et que je sais que je verrai dans les commentaires. Je vais aussi vous donner un peu mon opinion personnelle pour éviter tout malentendu dans la discussion, sautez cette partie si ça ne vous intéresse pas. Si la modération trouve que c'est trop hors-sujet, libre à elle de supprimer le post.
J’ai entendu vos critiques dans les commentaires, j’avoue que j’ai vraiment trop simplifié certains passages, j’avais peur que le post soit trop long et trop technique, parfois au prix de la précision et de la rigueur, mea culpa. Cette fois-ci j’ai fait le choix de faire une synthèse des différents marchés financiers, qui régissent l’allocation des ressources financières dans notre société. Nombre d’entre vous ont dû entendre parler de certains d’entre eux, peut-être que vous participez à certains. Toutefois, comme dans mon autre post, je tiens à faire une précision importante. Les informations que je vous donne ici sont grandement insuffisantes pour que vous vous lanciez sur ces marchés, sans que cela s’apparente à une soirée au Monte Carlo pour votre portefeuille. Je ne vous incite aucunement à le faire, mon but étant uniquement d’éclairer ce qui se passe sur les marchés financiers, je n’ai aucune participation à quoi que ce soit, je ne suis pas rémunéré et je ne cherche pas à vendre ou à promouvoir quoi que ce soit. Je ne serai pas 100% exhaustif mais je ferai de mon mieux pour éclairer des sujets que vous pouvez parfois rencontrer dans la presse. Encore une fois, les questions et les remarques sont la bienvenue.
Un marché financier est une notion très abstraite somme toute, il s’agît de l’ensemble des acteurs, des informations et des outils qui font que l’offre (d’actifs) et la demande (le capital) se rencontrent. Ce n’est pas à confondre avec une bourse, qui est un lieu physique (et maintenant virtuel) où se rencontrent l’offre et la demande, ou une place financière, qui est une ville qui regroupe un grand nombre de marchés financiers et d’acteurs majeurs. Quand votre tonton vous prête 10k EUR pour que vous lanciez votre site d’e-commerce, ou que vous déposez de l’argent à la banque, vous participez à un marché financier. Au fil de l’histoire, différents outils financiers ont fait leur apparition, parfois graduellement, parfois brusquement sous l’impulsion de génies/fous (souvent des mathématiciens) et ont conféré des propriétés particulières aux marchés financiers. Il s’agît entre autres de la capacité à :
- Investitransférer le capital et les liquidités inutilisés
- Transférer le risque entre participants
- Echanger à l’international
- Eviter qu’il y ait trop de disparités entre les prix dans le marché, et qu’ils suivent (plus ou moins bien) la valeur intrinsèque.
Un marché efficace est par définition un marché qui reflète bien la valeur intrinsèque d'un investissement compte-tenu des informations disponibles. Des inefficacités peuvent surgir de coûts de transaction et/ou de frais d'agence élevés, de la faible liquidité des actifs ou encore à cause de barrières de toutes sortes. A mon humble avis, dans une économie de marché, il est dans l’intérêt public à ce que certains marchés soient efficaces pour que les inégalités économiques ne soient pas amplifiées et que toutes les classes sociales puissent y avoir accès, tant que cela ne se nuit pas indirectement à la société.
Parlons maintenant de prix et de valeur intrinsèque. La valeur intrinsèque d’un actif ou d’un instrument financier est la valeur financière (et parfois non-financière) future qu’il procurera, compte tenu de l’incertitude qu’il y a autour de la capacité de l’actif à réaliser cette valeur à l’avenir. La valeur intrinsèque est subjective car elle dépend de l’acheteur, principalement de son aversion et de sa capacité à encaisser le risque, mais pas que, comme nous allons le voir. Le prix reflète entre autres l’offre et la demande de l’actif, plus précisément les informations qu’ont les acheteurs, leurs biais et les barrières à la transaction, c’est pour cela qu’il peut dévier, parfois fortement, de la valeur intrinsèque. La valeur intrinsèque est fondamentalement impossible à connaître, mais cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de modèles mathématiques ou qualitatifs pour tenter de l’estimer. Ce qu’on appelle un acteur rationnel c’est un participant qui va, compte tenu de son capital, de ses besoins de liquidité, de son horizon d’investissement et de son aversion au risque (qui est une caractéristique rationnelle) acheter les actifs dont le prix est en-dessous de la valeur intrinsèque qu’il leur assigne et vendre ceux dont le prix est au-dessus de cette valeur.
Je ne crois pas qu’il y ait une façon non biaisée de présenter la finance alors je vais vous donner mon biais. Je crois personnellement en la finance comportementale et ce que je vais dire dans ce paragraphe est très controversé et mériterait toute une vie de recherche pour justifier (on peut en reparler dans les commentaires). Il faut savoir qu’il y a des paramètres anthropologiques (psychologiques, sociologiques, culturels, religieux et géographiques) qui viennent affecter les marchés, notamment leur efficacité, et les financiers et les régulateurs peuvent aborder le problème de plusieurs façons. Parfois on va trouver des intermédiaires qui vont faire fi de ces barrières, parfois on va tenter d’anonymiser les participants, parfois on va trouver un moyen de diffuser l’information à tous les participants, parfois on va réguler pour empêcher certains comportements nuisibles ou illégaux, ou bien on va créer des outils ou des stratagèmes pour contourner les barrières sans les effacer. La désintermédiation, la dérèglementation et le décloisonnement, ainsi que la volonté d’atteindre la concurrence pure et parfaite, ne sont pas toujours les meilleurs moyens d’avoir des marchés efficaces. Il faudrait que toutes les barrières socioculturelles, tous les biais psychologiques des participants des marchés disparaissent pour que cela puisse se faire, ce qui n’est évidemment ni souhaitable ni possible.
Le début est un peu technique mais est crucial pour que vous compreniez la suite. Premièrement, je vais vous parler de la notion de marché primaire et de marché secondaire, qui détermine où est transféré le capital et le risque. Deuxièmement, je vais vous parler de l’organisation et de la régulation des marchés. Troisièmement, je vais vous parler de la classification des marchés en fonction des instruments financiers qui s’y échangent et dernièrement je vais vous parler de la classification des marchés en fonction des actifs qui s’y échangent.
A – Les marchés primaires, secondaires, tertiaires et quaternaires.
Le marché primaire est le marché qui fait rencontrer ceux qui vont fournir des actions ou des obligations de leur propre entreprise, des matières premières ou autres actifs, en échange de capital. Quand une entreprise ou un Etat lèvent des fonds ils participent sur ce marché, quand une société d’exploitation de pétrole brut vend ses barils elle y participe aussi. Quand vous prêtez de l’argent à votre pote, ou que vous achetez une maison neuve à un promoteur immobilier vous participez au marché primaire. En général, il s’agît d’un marché désorganisé où des particuliers et des entreprises se rencontrent par leurs propres moyens (bouche à oreille, publicité) et qui est très peu régulé, qu’on appelle gré-à-gré, que j’expliciterai bientôt. Ce marché est relativement risqué et peu transparent, en général votre seul recours juridique est le civil et si votre contrepartie fait faillite vous n’avez aucune garantie de pouvoir récupérer votre dû. Il demande de faire confiance à votre contrepartie, d’être compétent et parfois spécialisé dans ce domaine ainsi que d’être particulièrement critique des informations que l’on vous donne. Quand il est organisé, il s’agît le plus souvent d’une vente aux enchères entre participants agréés.
Le marché secondaire est le marché où les actifs sont revendus entre investisseurs, ici le capital et le risque sont transférés d’un investisseur à un autre. Ce marché a plusieurs fonctions, il permet entre autres aux investisseurs de sortir du marché quand ils en ont envie, de standardiser et regrouper les actifs, d’actualiser le prix des actifs en fonction des événements et de permettre à un plus grand nombre d’investisseurs de détenir certains actifs qui leur serait parfois impossible d’obtenir faute de contacts ou de moyens. Si une action ou une obligation est échangée sur le marché secondaire, cela veut dire que l’entreprise sous-jacente a donné son accord à ce qu’elle renonce à choisir qui détient ses parts ou sa dette (à quelques exceptions près), elle n’est pas affectée directement par la transaction. Le marché secondaire est le plus souvent organisé et régulé, moyennant commission. Il est le plus souvent organisé dans un type d’enchère très particulier qu’on appelle bourse, ou bien d’un marché organisé par un courtier.
Je parle brièvement du marché tertiaire et du marché quaternaire car vous pourrez peut-être en entendre parler, le marché tertiaire est le marché où les courtiers interagissent avec les grosses institutions (souvent des banques) et le marché quaternaire est le marché entre grosses institutions uniquement. Ce sont des marchés gré-à-gré.
B – L’organisation et la régulation des marchés
Le marché le plus basique est le marché gré-à-gré ou over the counter (OTC) en anglais. Comme je l’ai dit plus haut, ce marché n’est pas organisé, il est sans intermédiaires. Pour y participer il faut trouver des contreparties par ses propres moyens, chercher les informations par soi-même et surtout faire confiance à la personne en face, chose qui n’est pas toujours facile. C’est surtout sur ce marché que se manifestent les barrières anthropologiques et les biais psychologiques car il y a peu de moyens de réguler ce qui s’y passe ou d’être sûr des informations que l’on a. Bien évidemment il existe des lois et des garde-fous juridiques ou médiatiques, mais vous êtes libres de rédiger n’importe quel contrat légal sur ce marché. C’est d’ailleurs ici que vous verrez les instruments financiers les plus complexes comme les options exotiques ou les swaps. Sur le marché gré-à-gré on dit que la liquidité est faible, comme vous avez souvent affaire à des actifs uniques (startups, œuvres d’art, options exotiques) que très peu de personnes convoitent, ce qui fait qu’il est coûteux et long de trouver des acheteurs, et ce qui pousse les prix à la hausse.
Je ne vais pas m’attarder dessus car il y a énormément à dire dessus, mais la vente aux enchères est une forme d’organisation des marchés. Vous y trouverez par exemple les obligations souveraines, les œuvres d’art ou bien, lors d’une introduction en bourse d’une entreprise, des actions sont attribuées aux premiers actionnaires via une enchère, ce qui permet de déterminer le prix initial de l’action en bourse. Si cela vous intéresse, regardez les différents types de vente aux enchères comme l’enchère anglaise ou l’enchère néerlandaise. Ici vous avez quelques intermédiaires qui rentrent en jeux comme le commissaire-priseur ou la banque d’investissement pour l’introduction en bourse, qui vont prendre leur commission en échange de la publicité qu’ils fournissent à votre actif et de la facilitation de la transaction – autrement dit de la liquidité. Il est à noter qu’un commissaire-priseur qui tient à sa réputation va exiger certaines contraintes et garanties sur l’actif, ce qui donne un début de régulation au marché financier. Dans le cas d’une introduction en bourse (Initial Public Offering ou IPO), les exigences sont draconiennes, les comptes financiers, les cadres dirigeants de l’entreprise et les actionnaires actuels sont scrutés à la fois par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) en France, et les analystes financiers.
La bourse est une forme d’enchère très spécifique. Elle rassemble des traders qui travaillent pour des courtiers ou des sociétés de gestion d’actifs et fonctionne avec une enchère dite continue/dirigée par ordres et est chapeautée par l’AMF en France. Les traders donnent des ordres de vente et d’achat – soit ils donnent un prix et achètent ou vendent tout ce qui est à un prix meilleur ou égal, soit ils spécifient une quantité et achètent ou vendent peu importe le prix, il existe aussi des ordres plus complexes où l’on spécifie un prix, une quantité et une date limite, entre autres. La bourse génère des profits en prenant une commission sur chaque ordre et à chaque fois qu’une nouvelle entreprise rentre sur le marché s’il s’agît d’une bouse d’actions. Ici il n’y a pas un prix unique pour un actif, il y a le prix de la demande (ask) et le prix de l’offre (bid) – il faut proposer un prix égal ou supérieur à l’ask pour pouvoir acheter l’actif et un prix inférieur ou égal au bid pour pouvoir le vendre. Un des effets de cette structure de marché (qui peut paraître contre-intuitif pour ceux habitués au marché gré-à-gré) est que plus on veut acheter une grande quantité de l’actif, plus il va falloir proposer un prix élevé, et inversement plus l’on veut en vendre, plus il va falloir baisser son prix. La bourse crée un peu plus de symétrie entre les acheteurs et les vendeurs, ce qui n’existe pas dans le marché gré-à-gré où l’avantage est déterminé largement par le contrôle qu’ont les acheteurs et les vendeurs sur le marché et l’information en circulation. Le rapport de force ne disparaît pas entièrement mais est artificiellement atténué. Cela fait aussi que si beaucoup d’acheteurs et vendeurs sont intéressés par un actif et que beaucoup d’ordres circulent, statistiquement la différence entre le bid et l’ask sera plus faible, c’est pour cela qu’on mesure traditionnellement la liquidité d’un actif en bourse par la différence entre le bid et l’ask, qu’on appelle le « bid-ask spread », par la moyenne du bid et de l’ask. En exigeant une forte transparence, en attirant des analystes financiers, les autorités des marchés et les médias, la bourse est un peu moins risquée que le marché gré-à-gré, permet d’avoir une meilleure idée de la valeur intrinsèque et surtout une bien meilleure liquidité, bien sûr à un prix. Bien sûr, le risque propre aux rendements futurs de l’investissement n’est pas vraiment affecté et jouer en bourse reste relativement risqué, voir même à espérance négative dans le cas du marché des changes. Sans rentrer sans les détails, la bourse permet parfois d’effectuer la vente à découvert (short-selling), c’est quand vous empruntez un actif à quelqu’un qui le détient, moyennant commission, pour le vendre immédiatement, le racheter plus tard (en espérant que les prix ont fortement baissé) et le rendre à son propriétaire après – cette pratique permet dans de nombreux cas d’ajuster des prix trop élevés lorsque pour x ou y raison les détenteurs ne les vendent pas alors que le prix est surélevé. Traditionnellement une bourse se tient dans un lieu physique mais maintenant c’est largement effectué virtuellement.
La dernière structure de marché majeure est le marché organisé par un courtier – souvent une banque d’investissement. Ici le courtier achète une grosse quantité d’actifs sur la bourse en tant que broker et la revend au détail à ses clients en tant que dealer, ses traders sont là pour répondre à la demande des clients au meilleur prix possible et à liquider le surplus. Le courtier peut prendre une commission sur les ordres, fixer son propre bid-ask en fonction de ses stocks disponibles et empocher la différence. Dans certains cas il peut prêter de l’argent à ses clients pour qu’ils achètent ses produits et encaisser les intérêts du prêt ou encore proposer les services d’analystes financiers qui vont faire des recommandations aux clients (a.k.a full service). Ces marchés restent contrôlés par l’AMF en France vu le contrôle qu’a le courtier sur son marché, le but étant que ses prix suivent ceux de la bourse. Le courtier gère son propre risque et met des limites (comme le margin call) pour éviter que ses clients ne fassent faillite – il est perdant si cela se produit, surtout s’il a prêté de l’argent à son client, il a surtout intérêt à ce que son client continue d’effectuer des ordres car c’est comme cela qu’il se rémunère, parfois au détriment du client.
C – marché au comptant, marché à terme et marché dérivé
Le marché au comptant, en anglais « spot » est le marché où les échanges ont lieu en temps direct – si accord il y a, l’actif et le capital sont échangés au moment de la transaction. Sans aucun autre instrument il n’offre pas beaucoup de flexibilité, il ne permet pas de manipuler facilement le risque auquel on s’expose, car en achetant un actif on prend à 100% le risque du sous-jacent et on est totalement soumis aux aléas des prix.
Le marché à terme est un peu différent. Ici on s’engage dans des contrats spécifiques où l’on se met d’accord sur un prix et où l’échange de capital et d’actif s’effectue à une date postérieure, peu importe le prix du marché à ce moment. Le terme utilisé pour dire qu’on rentre dans un contrat à terme est prendre une position. Ici on a un transfert d’une partie du risque de l’acheteur de l’actif (on dit qu’il est en position longue) au vendeur (on dit qu’il est en position courte). En effet, celui en position longue préfère fixer le prix futur et ne pas prendre le risque que les prix baissent et celui en position courte prend le risque d’acheter quelque chose qui en vaudra moins à la date de l’échange. Cela permet à certains investisseurs de couvrir, par exemple, leur risque de change s’ils savent qu’à une certaine date ils voudront échanger une certaine somme de monnaie contre une autre et à d’autres qui ont une plus grande capacité à encaisser le risque de spéculer. Ces contrats ont d’autant plus de valeur que le sous-jacent est volatile. Vu qu’on a vu le marché gré-à-gré et la bourse, je vais parler des différences entre les deux sur le marché à terme. Sur le marché à terme gré-à-gré, les contrats à terme sont appelés « forwards », vous pouvez les personnaliser comme vous voulez, avec vos prix, vos quantités, vous négociez ça. Cependant, si votre contrepartie fait faillite avant l’exécution du contrat, vous n’avez aucun moyen d’effectuer la transaction et vous n’avez aucun moyen de sortir de ce contrat si vous-mêmes vous avez des difficultés à remplir vos obligations. Si vous êtes un agriculteur qui vend sa récolte de l’année prochaine avec ce type de contrat, vous avez intérêt à faire en sorte que vous produisez assez pour l’exécuter ou que vous pouvez acheter ce qui vous manque si vous n’y parvenez pas le jour de la livraison. Sur le marché à terme en bourse c’est un peu différent, ici les prix, les quantités, les obligations contractuelles et modalités de livraison sont fixés à l’avance par l’offre et la demande et ne sont pas négociables, avec ce qu’on appelle les contrats « futures ». L’avantage des futures est que si vous pensez qu’il y a un risque que vous ne puissiez apporter votre partie du contrat (le capital ou l’actif), vous pouvez vous dégager de votre obligation contractuelle en cédant votre position à quelqu’un en capacité de le faire – si vous avez de la chance, plus de participants pourront exécuter votre position maintenant, ce qui normalement devrait rendre votre position attirante et on vous achètera votre contrat. Si au contraire, nombre comme vous ne peuvent exécuter ce contrat (mauvaises récoltes à cause de la météo par exemple), vous aurez du mal à le céder et vous serez peut-être obligé de payer quelqu’un pour qu’il l’exécute à votre place. Par ailleurs, les participants sont obligés d’avoir un apport en capital pour rentrer dans un future et si par hasard votre contrepartie fait faillite, la chambre de compensation (ou clearing house) vous remboursera, ce qui élimine le risque de contrepartie. Autre particularité du contrat à terme, vous pouvez conserver la rente de votre actif tant que la date d’exécution n’est pas venue, mais vous devez toujours payer les frais de stockage, livraison ou autres, ce qui est bien sûr pris en compte dans le prix.
Le marché des dérivés est vraiment là où le risque est transféré et manipulé. Ici on échange ce qu’on appelle des options/warrants, des contrats d’échange (swaps), des pensions livrées (repurchase agreements ou « repo »), les couvertures de défaillance (credit default swaps, CDS) entre autres. N’ayez crainte on va attaquer chacun de ces termes. D’abord, sur le marché des dérivés en bourse on a les options dite « vanilla ». Une option, contrairement à un contrat à terme, donne le droit et non l’obligation, d’acheter ou de vendre un actif à un moment donné à un prix donné et on effectue une transaction financière pour rentrer dans ce contrat, proportionnelle au risque que transféré d’une partie à l’autre. Le droit d’acheter l’actif est appelé « call » et le droit de le vendre est appelé « put », le prix convenu est appelé « strike price ». Si le jour venu votre strike price est plus intéressante que le prix de l’actif à ce moment-là, on dit que votre option est « in the money » (ITM), si votre option est moins intéressante on dit qu’elle est « out of the money » (OTM) et si elle est aussi intéressante que le prix actuel, on dit qu’elle est « at the money » (ATM). Si votre option vous donne seulement la possibilité d’exercer votre droit à une date donnée, on dit qu’elle est de style européen, si vous pouvez l’exercer à n’importe quel moment jusqu’à la date convenue on dit qu’elle est de style américain. Plus le prix de l’actif sous-jacent est volatile, et plus il est facile d’exercer l’option (par exemple si elle est de style américain), plus il y a de fortes chances que l’option soit in-the-money, plus la valeur de l’option augmente, car le détenteur transmet beaucoup de risque à sa contrepartie. Vous trouverez aussi en bourse de commerce des options sur la météo, pour vous protéger en cas de mauvaises récoltes par exemple. L’intérêt de ces options est qu’elles peuvent facilement créer de gros effets de levier étant donné qu’une option vaut typiquement 2-10% de l’actif sous-jacent, puis comme c’est échangé en bourse on peut s’en débarrasser rapidement si on ne peut pas les exercer faute de moyens ou d’actif. Pour les matheux intrigués je conseille en introduction le modèle de Black-Scholes. Sur le marché gré-à-gré on va retrouver tous les contrats divers et variés susmentionnés. Une warrant est une option non-échangeable émise par une banque en série limitée. Ensuite on a les options exotiques, qui sont tout un tas d’options avec des règles particulières. Pour vous donner des exemples on a des options pour échanger des actifs (pourquoi pas du blé contre une action Google ?), les options style asiatique qui vous donnent le droit d’acheter un actif à son prix moyen sur une période donnée (pour vous protéger de la volatilité) ou les options style parisiennes qu’on ne peut exercer que si le prix du sous-jacent est dans certains clous pendant une certaine période (pour vous protéger de la manipulation des cours). Le swap ou contrat d’échange est quand deux parties se mettent d’accord pour faire plusieurs contrats à terme à répétition, nous allons en voir des exemples plus tard. Je m'attarde un peu sur le repo car c'est très discuté dans les actualités récemment. J'y ai fait référence dans mon post sur la monnaie. Un repo est une transaction spot (actif contre capital) plus un contrat forward pour que l'actif soit racheté à une période future. C'est une façon pour une institution financière d'emprunter de l'argent à une autre (souvent pour une très courte période, parfois 24h), comme la banque centrale, sans que l'autre partie ne prenne quelconque risque, tant est que l'actif échangé soit fiable, comme un bon du trésor. La banque centrale injecte des liquidités temporairement, elles reviennent dans ses coffres le jour suivant. Ce n'est pas comme le Quantitative Easing où l'actif est définitivement acheté par la banque centrale et l'argent est injecté durablement dans le système. La banque centrale fait des repo pour imposer pratiquement par la force les taux qu'elle veut transmettre au reste de l'économie, surtout lorsque les banques commerciales ne se font plus confiance et font grimper leurs taux au-delà des limites définies par la banque centrale. Les couvertures de défaillance servent à rembourser les détenteurs d'obligations lorsque l'entreprise sous-jacente fait défaut (c'est un contrat d'assurance).
Synthèse de l'organisation et de la classification des marchés
D – Les marchés selon les types d’actifs
Le marché monétaire (que j’ai couvert en détail dans mon post précédent) est le marché où les liquidités excédentaires sont prêtées pour une période courte aux entreprises, particuliers ou Etats qui en ont besoin, moyennant une rente nommée intérêt. je vous renvoie à mon post sur le sujet
Le marché de la dette long-terme est là où se financent les participants qui veulent des fonds pour une période supérieure à deux ans, moyennant intérêts. On appelle le marché où s’échange entre investisseurs la dette long-terme le marché obligataire. On a des obligations de différents types en fonction des intérêts versés ou des options attachées à l'obligation. Une obligation a un principal et un coupon (l'intérêt versé périodiquement). Une obligation sans coupon est un zéro-coupon et au lieu de verser un intérêt, on prête initialement une somme au débiteur qui est inférieure au principal qu'il doit rendre à la fin du contrat. Le principal peut être remboursé progressivement comme pour une dette immobilière (amortissement) ou en totalité d'un coup à la fin du contrat (bullet bond). Le coupon peut être à taux fixe ou variable. Si c'est variable ce sera en général le LIBOR + une petite prime de risque/liquidité ou bien une grosse prime - le LIBOR. Comme on peut revendre des obligations sur le marché secondaire, leur prix va varier en fonction du risque que le débiteur fasse défaut et des taux. Si les taux en vigueur aujourd'hui sont meilleurs que celui de votre obligation, sa valeur relative décroît. C'est pour cela que les obligations d'Etat ont un risque de prix sur le marché secondaire et ne sont pas sans risque, le risque de défaut n'est pas le seul risque d'une obligation. Une des propriétés vertueuses des obligations est la convexité, en termes simples, une obligation peut plus facilement prendre de la valeur si les taux baissent, qu'elle ne peut en perdre si les taux augmentent. On trouvera sur le marché des dérivés des couvertures de défaillance (CDS), des repo et des swaps pour échanger des taux fixes contre des taux variables, ainsi que des mortgage-backed-securities (MBS) qui regroupent de nombreux crédits immobiliers d'une banque régionale ou des collateralized-debt-obligations (CDO) qui regroupent des crédits et d'autres instruments financiers pour produire un actif complexe avec un risque personnalisé (souvent très élevé). Ce sont les CDO, les MBS et les CDS qui ont causé la crise de 2008 comme les agences de notation n'ont pas fait leur rôle et ont sous-estimé le risque de ces produits.
Le marché action est le marché où s’échangent les parts des entreprises. Une action représente la valeur résiduelle des profits (ou de la liquidation) d’une entreprise une fois que tous les créanciers (l’Etat compris) sont payés. Certaines actions ont des droits de votes, d’autres non. Elles versent une rente appelée dividendes, qui sont variables en fonction des résultats de l’entreprise ainsi que de ses besoins en capital. Une définition alternative d’une action est une dette à durée indéterminée/illimitée. En bourse on va calculer la valeur intrinsèque de l'action en faisant la somme des dividendes futurs qu'on espère plus le prix de cession espéré divisisés par un taux qui représente le risque de l'investissement et le retour minimum qu'on attend en échange. Alternativement on calcule la valeur liquidative des actifs de l'entreprise moins sa dette si on pense qu'elle va faire faillite. Plus un dividende est éloigné dans le temps, moins il comptera dans la valeur intrinsèque, puis si l'on estime que le risque est élevé, les dividendes lointains ne comptent quasiment pas. Si on pense que le marché est efficace, deux autres méthodes populaires existent, la première est appelée les multiples. En gros on regarde les entreprises comparables et on calcule ler prix divisés par leurs revenus par exemple, puis on multiplie les revenus de l'entreprise qu'on analyse par ces multiples pour avoir une idée de sa valorisation relative. Sinon, on regarde à quel point l'action varie en même temps que le restedu marché. Si l'action varie moins fortement que le marché, on lui donne une valeur plus grande, inversement si elle varie plus fortement on baisse sa valeur car on considère que c'est une action risquée. Hors bourse, il y a plusieurs méthodes. Si l'entreprise est toute nouvelle on va surtout valoriser la compétence des entrepreneurs pour estimer le risque, si l'entreprise gagne déjà de l'argent mais ne verse pas de dividendes on va regarder ses flux de trésorerie et son EBITDA. On classifie les actions en fonction des secteurs industriels, du prix par rapport aux revenus nets, flux de trésorerie et aux dividendes (Value et Growth) ainsi qu'en fonction de leur capitalisation boursière. On trouvera ici nos options, mais aussi des indices boursiers qui font la moyenne des rendements (en terme de prix et de dividendes) d'un groupe d'actions, soit à part égale pour chaque entreprise, soit pondérée par leur capitalisation boursière ou leurs prix par action individuelle. Ces indices sont suivis par des fonds indiciels, qui peuvent être soit des fonds mutuels (achetés en gré-à-gré) ou des ETF (achetés en bourse/courtiers). On trouvera ici nos options, nos warrants, des equity swaps (échange de dividendes par exemple) ou des total return swaps (pour les ETF synthétiques, voir mon post sur le sujet).
On notera que le marché action et le marché obligataire forment le marché dit des capitaux.
Le marché des changes (Foreign Exchange ou tout simplement ForEx en anglais) est le marché qui fait jonction entre les différentes économies et permet de convertir une monnaie en une autre – la monnaie ne verse pas de rente mais est sujette à l’inflation/déflation de l’économie qu’elle représente. L’offre et la demande d’une monnaie est déterminée par l’attractivité de l’économie – si beaucoup d’investisseurs étrangers veulent y investir, la demande pour la monnaie va croître et sa valeur relative va s’apprécier, ou bien si des ressortissants d'un pays veulent renvoyer des liquidités chez eux. Alternativement certaines monnaies sont fixées à d’autres monnaies ou, rarement aujourd’hui, fluctuent en fonction du prix de certaines matières premières et de la quantité d'icelles possédée par la banque centrale par rapport à la demande de la monnaie. Dans le cas des cryptomonnaies, en plus de la demande et l'offre de monnaie, on valorise aussi la qualité des services, la capacité de calcul allouée et coût pour effectuer les transactions. Ici on peut faire des swaps de monnaie, en gros simuler le coût d'un échange de monnaie sans s'échanger réellement la monnaie. Ca permet de couvrir le risque de change sans passer par le marché classique.
Le marché alternatif est composé de plusieurs marchés comme le marché des matières premières (représenté par les bourses de commerce) où s’échangent métaux précieux, l'énergie, le pétrole et blé entre autres, le marché des fonds d’investissement à stratégies alternatives type private equity/venture capital/hedge fund avec des stratégies impossibles à réaliser pour des particuliers seuls, le marché de l’immobilier – où la rente est appelée loyer, le marché des œuvres d’art, du vin et j’en passe et des meilleurs. Sur les matières premières on va aussi trouver des indices de prix (commodity indexes), des futures sur l'or, des options sur la météo et des forwards sur des matières exotiques. L'immobilier est classé en plusieurs catégories comme le résidentiel, le commercial et les bureaux, les actifs peuvent être détenus en direct ou à travers des fonds privés ou cotés.
En résumé
Voilà une synthèse de la finance aujourd'hui. J'ai omis des sujets comme la FinTech car cela sort du propos, mais, tant est que la modération l'accepte, je vais publier une brève histoire de la finance qui comprendra cela. J'ai fait exprès d'aborder certains sujets sans trop les creuser, notamment les bulles financières, car je préfère répondre à des questions précises plutôt que de me lancer dans une explication qui va perdre tout le monde. Je n'ai pas eu le temps de faire tous les graphiques et schémas que je voulais mais si vous en voulez en particulier ce sera avec plaisir. Si vous voulez des sources pour des éléments particuliers hésitez pas, j'ai toute une bibliographie d'articles et de livres. Merci à ceux qui m'ont encouragé à écrire ce post.
submitted by Tryrshaugh to france [link] [comments]

Råd: Hur kan jag deposit en utländsk check i sverige?

Jag har bara invandrat till Sverige för arbete. Jag vill sätta in min sista lönecheck från min tidigare arbetsgivare, men min bank (Nordea) accepterar inte utländska checkar. Jag har också testat Forex Bank, till ingen nytta. Några idéer om hur jag kan sätta in min check?
Ledsen för misstag, jag lär mig fortfarande svenska. Jag har skrivits med hjälp av Google translate.
submitted by brisie_boy to sweden [link] [comments]

Jag är en bostadslös svensk höginkomsttagare i Stockholm.

Bakgrund: För en handfull år sedan då jag jobbade i ett framgångsrikt medieföretag beslutade jag mig för att ta tag i en del nödvändigheter för att må bra, det första av dessa psykiatrisk utredning för fullständigt uppenbar ADD och vissa autismdrag (som även utredningen sen visade, år senare). På första mötet med Norra Psykiatri mer eller mindre tvångssjukskrevs jag pga "märkbara stressymptom" och blev lite förvånad, men okej, visst var jag sjukt stressad och rätt deppig. Fine.
Sjukskrivningen i några månader avbröt jag lite tidigt pga total uttråkhet, men chefen hade vid det laget fått lite hjärnspöken och behandlade mig som bomull, som i sin tur blev så stressigt mentalt när jag inte fick lov att ta på mig något ansvar alls, att jag gick med på att återgå i sjukskrivning ett tag.
Väl inne i den fick jag reda på att jag avskedas pga arbetsbrist. Right. Företaget hade nyanställt över 10 personer det året. Men jag orkade inte bråka och min anställning upphörde nästan samma dag sjukskrivningen gick ut.
Dödsstöten var dock Unionens A-kassa. De höll på med byråkratisk polemi i månad efter månad, krävde intyg och avtal och utdrag jag inte ens visste existerade (att jag är skriven i ett handelsbolag sen 90-talet tillsammans med en kompis hjälpte verkligen inte). I nästan SJU månader fick jag ingen ersättning från Försäkringskassan, inte några bidrag (då jag hade rätt till A-kassan) och ingen A-kassa heller.
Eftersom jag hela tiden fick föra att de skulle betala ut så fort jag skickat underlaget de behövde för tillfället, så tog jag ut mindre banklån för att överleva och betala för min bostadsrätt på Kungsholmen. När det inte skedde, och handläggare inte ens kunde nås på veckor i stöten, gick tiden och jag fick ta ett nytt lån. Om och om igen.
Till slut gick det inte ta mer lån från vare sig min bank eller fristående banker som Forex, och jag hade inga utvägar. Jag har heller ingen familj i den här stan, knappt bekanta, då jag är inflyttad från ute i landet. När lånen kopplade till mitt lönekonto inte längre kunde dras från kontot skickades det förvånansvärt fort till Kronofogden.
I panik för att hinna före Kronofogdens handläggning och dels undvika betalningsanmärkning och framför allt undvika att de får för sig att tvångssälja min lägenhet till förlustpris, så ordnade jag mäklare och sålde av min älskade lägenhet som verkligen var sista utvägen (hade redan sålt typ allt jag ägde).
Ocharmigt nog hann jag betala in till Kronis så de fick pengarna ett par veckor efter de tydligen beslutat sig för att sätta upp fodringen på min kredithistoria. Så anmärkningsfanskapet hann jag inte komma undan, men fick tillräckligt i vinst för att betala tillbaka nästan alla banklån osv.
Sedan dess, ett o ett halvt år sen ungefär, har jag inte haft någonstans att bo. I början kunde jag inhysa mig tillsammans med min flickvän hemma hos hennes familj, som av olika anledningar blev helt ohållbart, och har bott på en rad temporära sätt sen dess inklusive några månader på vandrarhem och hotell. Nu närmast i en andrahandslägenhet söder om stan i 3 månader, som är den första andrahands jag hittat på ett helt år som både varit ekonomiskt vettig och inte lurendrejeri..
Det lustiga i soppan är att jag sedan i höstas är tillsvidarenställd i en managementposition med över 40 i lön. Vilket i sin tur verkar fullständigt utesluta mig från någon som helst hjälp från någon samhällsinstans, även om det hela sannolikt kommer ramla ihop som ett korthus då man bara kan upprätthålla energi och humör så länge utan någon trygghet eller egen säng.
Och givetvis är jag i många år helt utfrusen ur nästan samtliga samhällets nödvändigheter på grund av den där jävla anmärkningen, inklusive de uppenbara som att inte kunna låna till en ny bostad igen samt de mindre uppenbara som att jag inte ens får köpa ett trådlöst internetabonnemang, som närmast är överlevnadskritiskt idag, och den riktiga dödsstöten: Man får inte heller lov att skriva på hyresavtal. Till och med privatpersoner som hyr ut i andra hand har för vana att ta en kreditkoll och avfärdar en direkt - spelar ingen roll om man påvisar anställning, lön och lägger depositionshyror.
Jag har pratat med gamla hyresvärdar jag bott hos, privata värdföretag, statliga instanser och det är helt enkelt oväsentligt med allting utöver om man har en anmärkning i ett till övrigt superclean historik både finansiellt och privat där jag tidigare inte varit en enda dag arbetslös sen jag gick ut gymnasiet i slutet på 90-talet.
Jag är svenskare än Kalles kaviar, så jag inte skylla på lite bekväm rasism, och eftergymnasialt välutbildad och generellt i många anseenden en lugn och städad standardperson. Så detta handlar inte om något annat än strukturella problem, vill jag påskina.
Med detta ville jag dels bara skriva av mig, kanske sprida lite insikt till folk hur bostadslöshet kan drabba alla och det inte bara är knarkarna på plattan eller tidningsförsäljarna på tuben som är "såna där hemlösa". Något extremt få svenska medborgare förstår och i min erfarenhet aktivt motarbetar en insikt om, till en sådan grad att jag ofta får höra kaskader av argumentation över varför min situation måste vara helt självinducerad på ena eller andra sättet och att jag, basically, inte finns på riktigt.
Det här är er välfärd, Sverige. Absurditeterna som uppstår i det Kafka-universum mellan kapitalism och socialism, där det inte hjälper oavsett om man har pengar eller inte ifall man inte uppfyller blankettmilitärernas snäva fördomsbilder av en person i behov av assistans. Gärna lite snabbare än alla år jag har kvar att stå i bostadskön innan jag ens kan bli aktuell för något kyffe i Tensta. Och ja, jag har sökt kyffen i Tensta.
Så håll i familjen och vännerna. En vacker dag kan vi alla, på sätt ingen kan förutse, råka ut för saker som snabbt sätter krokben. Mitt problem verkar ha varit att jag försökt alldeles för mycket och hårt på egen hand, istället för att acceptera nederlag och ge upp. Då är jag övertygad om att jag skulle få hjälp förr eller senare. Men jag är inte sugen på att behöva gå ner mig.
Jag vill bara ges möjlighet att få kämpa tillbaks till en trevlig livssituation - utan att aktivt motarbetas av ett samhälle som beter sig som någon med öppna armar av kramiga löften, säkert placerad bakom genomskinligt pansarglas.
Sverige, för helvete bestäm er. Antingen vänstrar vi ihop oss i kollektividealet, varpå jag kan tilldelas ett vettigt boende, eller så slår vi in på högerdjungelns lag och tillåter mig att använda mina medel för att köpa eller hyra en dylik. Det kan för sablars skull inte vacklas i mitten där inget alternativ ges, i all evighet.
Tro fan att vi har svårt med integrationen i det här samhället när inte ens jag lyckas integrera tillbaka mig utan att ens ha åkt utanför tullarna, än mindre till Syren och tillbaka.
Men jag klarar mig i slutändan, det har jag gjort hittills och lär fortsätta göra. Men bara för att jag har den sagolika turen att dels fötts begåvad och med intressen som gjort mig attraktiv på arbetsmarknaden, dels fötts i kritvit hud med ett oerhört välbekant svenskt standardnamn. Det ger mig åtminstone ofta en möjlighet att med egen styrka och initiativ förbättra livet, och faktiskt bli inbjuden till arbetsintervju någon gång emellanåt när det behövs. Fått chansen åtminstone.
Fan vet hur det skulle gått om jag haft nitlotten att födas i ett släktträd med sitt urpsprung lite längre bort än Birka och Bornholm. Med nån konstig stavning i namnet. Eller gud förbjude icke-sprayad mörk hud.
Er Åsa-Nisse-ilska ska inte riktas mot invandrarpolitikens brist på konsekvenstänk, inte heller mot ovilliga och ovälkomna invandrare. Rikta förbannade nävar mot er själva som vägrar ta ställning, i någonting alls. Så vi hamnar åter igen i händerna på en förvirrad ursäkt till riksdag där ingen har mandat för något och alla tävlar om att säga samma sak på olika sätt.
På så vis skapar man ett samhälle där en vit vuxen man med bra inkomst inte tillåts bo någonstans, i samma ögonblick som hatiska blickar riktas mot alla med evigt omöjligare utgångsläge med beskyllningar att de minsann inte integrerar sig.
Gå och integrera er själva istället, i resten av världen och resten av mänskligheten. För alla de här ankdammsproblemen går i grunden inte lösa någon annstans än på planetär skala.
Det finns inget "folkhem" att bevara. Inte heller finns det särskilt mycket "muslimitet" att införa. Allt som finns är viljan hur man vill leva sitt liv, och så länge det ingår i den viljan att samtidigt förvägra någon annan att inte få välja så har ett misstag begåtts i hjärnan. Felkompilerad kod har körts. Gör om, tänk om, läs om, tills insikten ges att frihet och mäsklighet inte är partipolitiska eller religionsbaserade.
Tills dess kånkar jag väl runt på min rullvagn och väska från soffa till hotellrum och tillbaka tills jag anses vara värdig medborgare igen. Men jag vet åtminstone att den dagen kommer.
Detta stärker inte SD.
submitted by suecia to sweden [link] [comments]

toman

cabb,alize buckra
med martele lar
vikite mephitic moorman dropsy stedfastness ag.low preadamite f~~orjudge
d autocoherer wagedom botryoid
i
nfixation supplicated cottise customary antimonic r,ubbishy^ halms supt quercitro,n monocyclica tomkin iapygian hundredary spackling a
xite rappers yapock micrencephalic represcribing volupty sandbag amph~~ioxidae prees polemoniaceae gippy sulphurs latria vermicide refamiliarize maypop or.chidectomies sandmen hoist feazing postclassicism pintoes millennialistic gynaeocracy reroof masarid unassaultable, backbites
u~~nperceived knightship brahminism ceremonialis.t lagger interscendent turkophilism
mdse antipuritan vitrophyre romaunts aerotonometric cajuela~~ tan
zanians
ultimacie
s triu
ridales agnize superoxygenate, mesochilium unversedly ,doorless di,sciplinate ostler polluted alcoh~~olate dei antheriferous upanaya despitous nonp olluting f.ahlore saponified nonassessability endospore~~ silicononane streamlet odon,toclast* bunsen touch manticora periqu,es desalinate consu`med scopophili,c formican autono,my encephalograph sixsc ore locatio rivetted ,graperoot c ockard hirer .hippiatrics cleavable ,patu catholici reconditely dissentiency kavai.c cosectional inrushing proagrarian pre~~republica
n s
upersec
ureness**
aegithognathous ommetaphobia concurs knoblike deploying he terogametic ,pleuroid pogoniasis metempsychoses juverna unmellow theodosia nontenurially outrede mosquitobi.ll disbelieve pulps tinnituses pinachrome canons bodega amant paroxysm archons ch.eeter gart h obelias compilati
on boswellia syncretistical enmove cloying radiologic arabicize *artoc*arpus voetian centrifugation s
kimo angles i*mportr
ay psittac
inaenutmeggy outpacing inusitation preresembled fuelling jiggled gwine crimped covetiveness cecilia organosol unroman`ticized fil bobtail irrepealableness outpopulate imperance ovulator
y bissabol ph,ilosophes oversen
sitize brasserie dissevered` h~~ydroglider^ indi
gites aggresse
d fluidity proteran drously thudded pasteboardy p
apaver balms metaphysically nonpersecution pharmaco~~therapy hematimeter p
aranucleate overassume documentary hyalotekite appe~~ndant porphyra torsk tintamar traps achromaturia paripinnate c.onspersion gnathome.ter re~~vellent sporotrichosi**s prot~~rudable uneradicable celanese deponent
s seemliness palest commandership motorman anelasticity fundamentalness collinsite specialis
ation geotropic areopagy sandia pedetinae masqueraders decemplicate immunosuppress,ant malocclusions pomeshchik .gandum nonlegitimacy spico,sity disjunct arsenoxide tobacconize teamwork aster spiculiform nonpliant bigwiggedness ,ornamenter monochrome pyritize rubiaceae autogeny un contributively~~ nonvagranc.y apogamously. featishly academize indented sertion mal.the diadelphian sossiego smithianism ineart,h urchinl`ik*e silicoflage
llatae diastases overdr.ank jacquard nondescriptivenes^s ~~phaneroglossa erewhile truck avernusdisp*roportion hypsometrical gulash st,ewarded assapanic taxinomist pegador cotinga appreciates spongiozoon breed^ juiced lammy trimmer verey abearance gubbertush submetaphorical kennedya inter.lot darknesses syntone
hempweed slippage aerocolpos homeogenous debauchery betokens unaccordingly entonic backlashed haw,kings reliberated rehired valor turfage fenner stickweed overindulged b
lepharitis u,nransacked nonpa
ra,sitical s
yodicon uninvasive nitride selaginaceae iodol noncoalescence sass perspicous colombo roberd tre`etop mountaineers outgame inarm mammonist, attractingly cladosporium nonn,ormal nec.triaceo~~us covary camino antibrachial dragbolt
leishmaniasis summital horologue primoprime hexahedrons canali untax.ing oleographer withery somni**loquism wesley pennae nympholept balnibarbi pantomimists oxyiodide overshave
coghle pyroboric dione gel.id heraldry la.undering disenthronement operator bialveolar locales suers unassociably headraces postiche intown steppe*s subpermanent reaccuse osphresiologic nonambulaties pulis hyperempha~~size dehumanized enlightening sw*ashway caesur.ae mo
noliths* nonmanipulative kakidrosis be~~nefici
ati
on cephalospo,rin tomtate divagatory lepothrix cariole aedilic ingerminate cusser lipless epopoean epilogized handsful u
rbanising manufaction tentaculites wardholding beth minti**est loppiest autechoscope pressie predestinator id`iocratically puttyhead fringeless exorcizer ca
llistemon en sulphur teacups~~ uninfatuated nonfloatation parat
onnerre eyeable highlighted hyperkinesis gourding cuvi*es comptroller
resituates brens achromatisation rhabarbarum liveliest unscholastically forc epslike retortable cerebroside extravasation nextdoor l**ithographed unprotecting wombside fishpound undefensive sulphamic reordains `entomophagous darr venu~~lae expostulate le,os randir theasum mercurea.n forex reg.ell
ed fi`stulana upflings** coosers butacaine prevot actinotherapy s.alvador optionals mongrelising foreaccustom pancreathe.lc~~osis ruttishly pol*yanthy infallibly neopaganize inconspic
uous forgett archosyrinx unthroatily c`athin mononomial mizmaze hippodromist phleb
ostas,is noninstinctive colistin phenacetin pendule the.oricon maturations decoratively acronic
encarnalizing manslayer gnarly fecundations ,hashing iceboater microsc,ope broaching tiltyard noncultivation param ine rivali,sm cracky depredab,le vill*eity
submitted by stroke_bot to nullthworldproblems [link] [comments]

Säkert en dum fråga men... Om man ska växla in en liten summa pengar på typ Forex...?

...kan man då bara gå dit och säga "Tja! Här har ni 25 euro och 120 danska kronor som jag vill växla till svenska kronor"? Har aldrig varit på Forex förut. Man måste inte göra nån beställning på en så liten summa eller?
submitted by TenAfterOne to sweden [link] [comments]

DENT, making more than just a dent.

DENT is an absolutely revolutionary idea. The first ever Mobile Data Exchange!
Telecom, a multi-billion dollar market, highly competitive as well, yet DENT found a backdoor that might just allow them a giant piece of that ever-growing cake (yes 5G is just around the corner and the Internet-Of-Things becomes more tangible on a daily basis, it’s growing indeed). But not just DENT, YOU will have a taste as well! So you better start polishing those spoons of yours! The cake is real and it’s here!
Wow, that sounds like poor eccentric marketing, and yet, not a word untrue. Let’s just keep the hyped language for now, and see where it’ll take us.
DENT wishes to effectively liberate the mobile data market, enabling anyone to buy, sell and donate data through the Ethereum blockchain. But what does this mean? This means Telco customers will no longer be subordinates of the industry, force-fed high fees on data useage. No no, in a democratic way, by bidding on an exchange, data will be managed by the customers itself! DENT allows data-users to ‘unionize’, become an entity to be recognized by the Telco Moguls, ensuring fair pricing and high efficieny in data distribution.
The exchange will be run by a universal cryptocurrency, the DENT token; and pricing will be transparant and dynamic. Now you either pay for data you don’t use, or if you use more data than your data-plan you pay excessive fees. Moreover, using data abroad can increase your bill by... The amount that makes you look like lemonjuice just replaced your eye-fluid. Now, you’re drawing the short end of the stick regardless.
DENT however wishes to localize data much like wifi-hotspots today. There is no here and there, there is just everywhere. And you pay for what you use, not for what you don’t.
Sounds great, but you’re a little lost? No problem, in a nutshell DENT is this: it is a universal currency for mobile data between you (the customer) and Telco providers. This means you’re no longer subject to a single provider, but you pay as you go, and only for what you use. You always pay the best price available, directed by market supply- and demand, and you never have to think about borders again.
You are now free to roam, without scary roaming costs when abroad, between the many Telco providers in his world.
So that’s DENT and it will make most than just a dent in mobile data history.
If you wish to become part of this already, read on. But before you do, know that I’m not affiliated with DENT in any way. I’m just an enthusiast sharing his enthusiasm. Yes I will invest in DENT, but have nothing to gain from you doing so. I’m just happy to have you along for the ride.
It’s pretty clear, the ambitions of DENT are grand. So you need to question its possibility, its roots in reality.
For starters, DENT has quite a team working on it.
•Tero Katajainen (Founder and CEO) is a serial entrepreneur and an experienced software architect who founded the predecessor company of DENT Wireless in 2014 to create a trading platform for FOREX (foreign currency exchange trading) with AI components for the behavioral analysis of markets.
• Mikko Linnamäki, (Co-Founder) is also Co-Founder of DOVECOT Oy, the company behind the Open-Source IMAP Server DOVECOT which has an install base of over 4 million servers and a 72% global IMAP server market share. source: http://openemailsurvey.org
• Andee Vollmer (Co-Founder) is the Mobile specialist in the team with 12 years experience on Mobile Apps, starting with Symbian in 2005 and today on iOS and Android
• Michael Wirth (Director of Payment Systems and GM UK & Ireland) has 20 years of experience in large-scale transaction projects, amongst others he was Director of Products and Services at eNett International, a Travelport company and leading specialist for payment solutions in the travel industry.”
• Ville Sundell (Smart Contract Specialist), who has pioneered smart contract based legal entities, being the first to create companies solely on the Ethereum blockchain without any human intervention through Etherprises LLC.
• Dr. Rainer Deutschmann (Advisor) brings in 20 years of telco and tech senior executive experience in companies like McKinsey, Deutsche Telekom and Reliance. Most recently, as Chief Product & Innovation Officer, Rainer with his fellow leadership team launched Reliance Jio and acquired 100 million customers within six months. Jio disrupts the telco landscape to democratize mobile broadband for the 1.3 billion people in India.
So we’ve got experienced people proven to be succesful working on DENT. But we all know you can’t build a castle with dust, you need gold, silver, cirspy cash. And that’s where the ICO (Initial Coin Offering) comes in.
DENT will have an ICO soon starting July 12 15:00 GMT until July 26 15:00 GMT. Buying the DENT tokens will support their project which is doomed to succeed, and get you DENT tokens on the cheap.
The current ICO climate is the following, if a project is mildly interesting, mildly guaranteed to succeed, it’ll sell out long before the original ICO’s end. Here we have a revolutionary project, with quite the success factor, attached, meaning they will sell their maximum amount of tokens. These are 70.000.000.000 DENT tokens. The price is 400.000 tokens per 1 ETH (say currently +- 350 dollars). The people buying the first 14 billion tokes receive a 10% bonus and the next 7 billion 5%. I’ll let you calculate for yourself but this means DENT will have approximately 60 million dollars to achieve their goal!
For those familiar with the world of cryptocurrency, why not acquire 150 million like Bancor did? I think because they take what they need, and perhaps a little ‘then some’. This makes the project a lot more legit to me, and if you’re an investor a lot more interesting. Because the upswing the DENT tokens are bound to have in due time, are yours for the taking.
To sum it all up, I recognize DENT as a good investment for both a reasonably quick flip or a long hodl. But more importantly I recognize a project that has great practical value for mobile data consumers worldwide. The idea behind DENT isn’t something we’d all like to see become reality, it seems inevitable in the light of what blockchain tech offer. The boons of the blockchain are deep and wide, and are adopted more and more as it matures and its user base grows. And it has definitely reached a point where one can harvest the greater crops. This is what DENT does, with one big swoop it revolutionizes mobile data. Now that’s a big harvest!
I will have a tiny stake in this revolution, and if you wish to have too see the links below.
Wesbite: https://www.dentcoin.com
Bitcointalk announcement: https://bitcointalk.org/index.php? topic=1974825.msg19657136#msg19657136
Whitepaper: https://www.dentcoin.com/whitepaper
submitted by Akariko to ethtrader [link] [comments]

Tv2 Åsted Norge BTC svindel 5.3.2017

I går (mandag 5.3) var det et innslag om såkallt BTC svindel på Åsted Norge, blant annet en kvinne fra Stavanger som mistet 180,000kr... Vil bare kommentere noe her:
Hadde jeg vært TV2 hadde jeg først prøvd meg å komme til bunns med hva hun drev med på GCG24, så tatt nok en prat med SS for å komme til bunns hvordan handelen virkelig har foregått, og så prøvd å finne ut hvor disse BTC har funnet veien, selv om man må anse de som tapt uansett. Man kan ikke utelukke at det er norske grener i dette svindel ("utnytte" er et bedre ord) nettverk.
submitted by lenny4d to BitcoinNO [link] [comments]

DENT, making more than just a dent!

DENT is an absolutely revolutionary idea. The first ever Mobile Data Exchange!
Telecom, a multi-billion dollar market, highly competitive as well, yet DENT found a backdoor that might just allow them a giant piece of that ever-growing cake (yes 5G is just around the corner and the Internet-Of-Things becomes more tangible on a daily basis, it’s growing indeed). But not just DENT, YOU will have a taste as well! So you better start polishing those spoons of yours! The cake is real and it’s here!
Wow, that sounds like poor eccentric marketing, and yet, not a word untrue. Let’s just keep the hyped language for now, and see where it’ll take us.
DENT wishes to effectively liberate the mobile data market, enabling anyone to buy, sell and donate data through the Ethereum blockchain. But what does this mean? This means Telco customers will no longer be subordinates of the industry, force-fed high fees on data useage. No no, in a democratic way, by bidding on an exchange, data will be managed by the customers itself! DENT allows data-users to ‘unionize’, become an entity to be recognized by the Telco Moguls, ensuring fair pricing and high efficieny in data distribution.
The exchange will be run by a universal cryptocurrency, the DENT token; and pricing will be transparant and dynamic. Now you either pay for data you don’t use, or if you use more data than your data-plan you pay excessive fees. Moreover, using data abroad can increase your bill by... The amount that makes you look like lemonjuice just replaced your eye-fluid. Now, you’re drawing the short end of the stick regardless.
DENT however wishes to localize data much like wifi-hotspots today. There is no here and there, there is just everywhere. And you pay for what you use, not for what you don’t.
Sounds great, but you’re a little lost? No problem, in a nutshell DENT is this: it is a universal currency for mobile data between you (the customer) and Telco providers. This means you’re no longer subject to a single provider, but you pay as you go, and only for what you use. You always pay the best price available, directed by market supply- and demand, and you never have to think about borders again.
You are now free to roam, without scary roaming costs when abroad, between the many Telco providers in his world.
So that’s DENT and it will make most than just a dent in mobile data history.
If you wish to become part of this already, read on. But before you do, know that I’m not affiliated with DENT in any way. I’m just an enthusiast sharing his enthusiasm. Yes I will invest in DENT, but have nothing to gain from you doing so. I’m just happy to have you along for the ride.
It’s pretty clear, the ambitions of DENT are grand. So you need to question its possibility, its roots in reality.
For starters, DENT has quite a team working on it.
•Tero Katajainen (Founder and CEO) is a serial entrepreneur and an experienced software architect who founded the predecessor company of DENT Wireless in 2014 to create a trading platform for FOREX (foreign currency exchange trading) with AI components for the behavioral analysis of markets.
• Mikko Linnamäki, (Co-Founder) is also Co-Founder of DOVECOT Oy, the company behind the Open-Source IMAP Server DOVECOT which has an install base of over 4 million servers and a 72% global IMAP server market share. source: http://openemailsurvey.org
• Andee Vollmer (Co-Founder) is the Mobile specialist in the team with 12 years experience on Mobile Apps, starting with Symbian in 2005 and today on iOS and Android
• Michael Wirth (Director of Payment Systems and GM UK & Ireland) has 20 years of experience in large-scale transaction projects, amongst others he was Director of Products and Services at eNett International, a Travelport company and leading specialist for payment solutions in the travel industry.”
• Ville Sundell (Smart Contract Specialist), who has pioneered smart contract based legal entities, being the first to create companies solely on the Ethereum blockchain without any human intervention through Etherprises LLC.
• Dr. Rainer Deutschmann (Advisor) brings in 20 years of telco and tech senior executive experience in companies like McKinsey, Deutsche Telekom and Reliance. Most recently, as Chief Product & Innovation Officer, Rainer with his fellow leadership team launched Reliance Jio and acquired 100 million customers within six months. Jio disrupts the telco landscape to democratize mobile broadband for the 1.3 billion people in India.
So we’ve got experienced people proven to be succesful working on DENT. But we all know you can’t build a castle with dust, you need gold, silver, cirspy cash. And that’s where the ICO (Initial Coin Offering) comes in.
DENT will have an ICO soon starting July 12 15:00 GMT until July 26 15:00 GMT. Buying the DENT tokens will support their project which is doomed to succeed, and get you DENT tokens on the cheap.
The current ICO climate is the following, if a project is mildly interesting, mildly guaranteed to succeed, it’ll sell out long before the original ICO’s end. Here we have a revolutionary project, with quite the success factor, attached, meaning they will sell their maximum amount of tokens. These are 70.000.000.000 DENT tokens. The price is 400.000 tokens per 1 ETH (say currently +- 350 dollars). The people buying the first 14 billion tokes receive a 10% bonus and the next 7 billion 5%. I’ll let you calculate for yourself but this means DENT will have approximately 60 million dollars to achieve their goal!
For those familiar with the world of cryptocurrency, why not acquire 150 million like Bancor did? I think because they take what they need, and perhaps a little ‘then some’. This makes the project a lot more legit to me, and if you’re an investor a lot more interesting. Because the upswing the DENT tokens are bound to have in due time, are yours for the taking.
To sum it all up, I recognize DENT as a good investment for both a reasonably quick flip or a long hodl. But more importantly I recognize a project that has great practical value for mobile data consumers worldwide. The idea behind DENT isn’t something we’d all like to see become reality, it seems inevitable in the light of what blockchain tech offer. The boons of the blockchain are deep and wide, and are adopted more and more as it matures and its user base grows. And it has definitely reached a point where one can harvest the greater crops. This is what DENT does, with one big swoop it revolutionizes mobile data. Now that’s a big harvest!
I will have a tiny stake in this revolution, and if you wish to have too see the links below.
Wesbite: https://www.dentcoin.com
Bitcointalk announcement: https://bitcointalk.org/index.php? topic=1974825.msg19657136#msg19657136
Whitepaper: https://www.dentcoin.com/whitepaper
submitted by Akariko to icocrypto [link] [comments]

Någon som ska till Kuba?

Kom nyss hem från Kuba och upptäckte att jag har pengar kvar till ett värde av typ 500 svenska, de går inte att växla på forex i sverige. Så om någon ska dit och vill byta så är det bara att säga till, du kan få en skitbra växelkurs eftersom de i princip är värdelösa för mig.
submitted by naboki to Gothenburg [link] [comments]

[uncensored-r/CryptoCurrency] Why you should not sleep on DENT.

The following post by dopamineaddictt is being replicated because the post has been openly removed.
The original post can be found(in censored form) at this link:
np.reddit.com/ CryptoCurrency/comments/7zbkpz
The original post's content was as follows:
What is the purpose of DENT?
DENT is going to create a global Data sharing economy. In which users can buy, sell or donate their mobile data to other users.
The DENT platform will be a marketplace for the trading of mobile data and the DENT token will serve as the global currency of mobile data between telecommunication companies and their users. For example, if I have a 5GB per month plan with AT&T and I only use 3GB through the DENT App I will be able to sell my extra data to someone in Mexico. This way I will benefit from selling my data, AT&T won’t care cause they were giving me that data anyways and the telecommunication company in Mexico will benefit from the new acquired customer.
Product?
The DENT ios app was launched in December and has been live ever since. The Android app is scheduled to be released by the 26th of February.
Mass Adoption?
The target markets of the DENT platform are emerging economies where people use prepaid plans and the costs of data are high.
According to a recent study of CISCO, the worldwide mobile data grew year on year 63% to 7.2billion Gigabytes per month in December 2016. According to a study of Parks Associates, mobile operator data revenues stood at $386 billion USD in 2015, equivalent to $32 billion USD per month. Assuming just 15% to be unused due to expiry, in a way users lost a value of $4.8 billion USD.
In a more transparent and connected market, this value shall be unlocked to drive mobile data usage.
What Operators is DENT connected to? USA: AT&T, Verizon India: Airtel Brazil: Vivo, Claro Mexico: America Movil ,Telefonica Bangladesh: Robi, Grameen Phone, BanglaLink Nigeria: MTN, Glo Mobile, Etisalat, Airtel Sri Lanka: Hutch, Mobitell, Etisalat, Airtel Oman: Ooredoo
Where to buy DENT ? • Coinrail • OKex • Hitbtc • Etherdelta • Kucoin • QRYPTOS • IDEX
The Team ?
Tero Katajainen: DENT Wireless CEO and Founder, Tero Katajainen, originating from Finland, has co-founded several Internet startups in his 20-year career. He holds a Master of Science degree in Electrical Engineering from University of Tampere, Finland. His deep knowledge about FOREX trading systems is a big advantage for DENT. Tero was also one of the first developers ever to implement direct mobile operator payment systems to consumer applications. As a specialist for transactional systems and Blockchain, Tero is the mastermind of all tech at DENT.
Mikko Linnamäki, Co-Founder: Internet pioneer and serial entrepreneur with a track record of founding successful Internet businesses since 1994. Mikko, also from Finland, is Co-founder of DOVECOT Oy, the company behind DOVECOT, the world‘s most popular IMAP Server with a world market share of 72% and over 4 million installations. An estimated 2,5 billion users are entrusting their Email storage to Dovecot every day. Mikko recently received a patent for his invention "Ad Hoc Injection of IMAP Objects".
Andreas Vollmer, Co-Founder: Andreas is the Mobile specialist in the team with 12 years’ experience developing Mobile Apps, from Symbian in 2005 to iOS and Android today. Andreas is Co-Founder of leading German mobile app development company TDSoftware, which is developing apps for companies such as Mercedes-Benz, Audi, Deutsche Post, GLS, and others. Andreas is also an expert in mobile CRM systems, and will deploy the latest tools to analyze user behavior in order to accelerate user growth and hit target metrics.
Michael Wirth: Director Payment Systems, GM UK & Ireland. Michael is taking care of the perfect flow, analytics, and easy user experience for the exchange of DENT Tokens in the customer- and carrier-facing applications on mobile, Web and M2M. Michael has 20 years of experience in large-scale transaction projects. He was Director of Products and Services at eNett International, a Travelport company and leading specialist for payment solutions in the travel industry.
Ville Sundell, Smart Contract Specialist: Ville is a Finnish smart contract developer who has pioneered smart contract based legal entities, being the first to create companies solely on the Ethereum blockchain without any human intervention through Etherprises LLC. Ville has over 10 years of experience on limited and mission critical embedded systems ranging from automotive to mobile systems, being the ideal background for secure smart contract development.
Here are some important links: Roadmap: https://www.dentwireless.com/roadmap FAQ: https://www.dentwireless.com/faq Whitepaper: https://drive.google.com/file/d/0B7XC9TPzyTmOd0pqQ3hRLUM0UzQ/view IOS App: https://itunes.apple.com/us/app/dent-send-mobile-data-top-up/id1325019276?mt=8
submitted by censorship_notifier to noncensored_bitcoin [link] [comments]

Hector DeVille Forex Trading Course - Chapter 1 - YouTube Hector DeVille Forex Trading Course - Chapter 2 Part 1 Hector DeVille Forex Trading Course - Chapter 1 Part 7 Hector DeVille Forex Trading Course - Chapter 1 Part 6

Simple,effective and profitable Systems and indicators. Hector told you how to think when you look at the chart, what chart to trade and what to avoid, I think he is the one of a few Masters in the Forex industry. many $$$$ I spend in many courses, Hector is # 1 Ranked. he told you how to think and how to organize your hole trade. after 4 years of suffering and tolerance at last I start to win ... Forex trading sites that provide their members with real-time market news and reporting give their subscribers an edge. These forex traders can make real-time decisions based on the most current market information, taking advantage of hot deals and avoiding bad trades based on quickly-shifting market information. Automatic Forex Trading – An Advantageous Tool For The Forex Market Posted on by Samier Being a successful trader of the Forex that is the foreign exchange market simply entails huge amount money that can be made. user Login. Username: Password: Retrieve Password: 3 level Referral commission Forex Ville online platform . Forex Ville is made so even investors with zero trading experience are successfully making a profit. Our program, unlike any other, guarantees fix hourly interest for investors regardless of market conditions.

[index] [4359] [1160] [5286] [2070] [1937] [2417] [6238] [1053] [4822] [3723]

Hector DeVille Forex Trading Course - Chapter 1 - YouTube

Hector DeVille Forex Trading Course - Chapter 2 Part 2 - Duration: 10:23. Forex Trading Tutorial 931 views. 10:23. Language: English Location: United States Restricted Mode: Off ... Hector DeVille Forex Trading Course - Chapter 2 Part 1 Chapter 2 PDF download : https://mega.nz/#!4Q93gYbK!3s2THhEfNL0JgLXKLy6EQgNmwr6BU8kHXObzheD8bCU Forex Trading - My Always Win Forex Strategy - So Darn Easy Forex - Duration: 12:38. So Darn Easy Forex University 380,662 views Hector DeVille Forex Trading Course - Chapter 1 Forex Trading Tutorial; 10 videos; 15,916 views; Last updated on Jan 14, 2017; Hector DeVille Forex Trading Course - Chapter 1 LIVE Forex Trading - Weekly Profit Recap (+150 Pips) + Market Insight Session Forex Lens Inc. 895 watching Live now How I learned To Day Trade In A Week - Duration: 22:58.

http://arab-binary-option.cryptocurrency-mining.eu